From 1 - 10 / 99
  • Transport aérien, série longue de données de trafic. Nombres de passagers à l'international par année et par zone géographique.

  • Séries longues de valeurs annuelles de 1800 à 2020, qui supportent et actualisent les résultats présentés dans le [dossier sur le prix de l'immobilier d'habitation sur le long terme](http://www.igedd.developpement-durable.gouv.fr/prix-immobilier-evolution-a-long-terme-a1048.html) tenu à jour par le CGEDD, et notamment ces [graphiques sur le prix de l'immobilier d'habitation](http://www.cgedd.fr/prix-immobilier-ministere.htm): prix immobiliers (indices de prix de vente et de loyer des logements), nombre et montant des ventes immobilières, taux d’intérêt, durée des crédits immobiliers, dette immobilière des ménages, valeur d’investissements en logement, en actions, en obligations ou en or, prix à la consommation, indice du coût de la construction (ICC), population, nombre et revenu des ménages, etc. Ces séries portent sur la France mais également, dans certains cas, sur les USA et le Royaume-Uni.

  • ### Contexte du projetLa connaissance du niveau des loyers est importante pour garantir le bon fonctionnement du marché locatif et la conduite des politiques nationales et locales de l’habitat. La Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN) a lancé en 2018 le projet de « carte des loyers » en s’associant d’une part à une équipe de recherche en économie d’Agrosup Dijon et de l’Institut national de la recherche en agronomique (INRAE), et d’autre part à SeLoger, leboncoin et PAP. Ce partenariat innovant a permis de reconstituer une base de données avec plus de 9 millions d’annonces locatives. A partir de ces données, l’équipe de recherche a développé une méthodologie d’estimation d’indicateurs, à l’échelle communale, du loyer (charges comprises) par m² pour les appartements et maisons. Ces indicateurs expérimentaux sont mis en ligne afin d’être utilisable par tous : services de l’Etat, collectivités territoriales, professionnels de l’immobiliers, particuliers bailleurs et locataires. Dans une deuxième phase du projet, la méthodologie devra être consolidée et pérennisée, pour prévoir une actualisation à intervalle régulier de ces indicateurs. Ce projet fournit une information complémentaire à celle offerte par les Observatoires Locaux des Loyers (OLL), déployés depuis 2013 et renforcés depuis 2018 par la loi Elan. Aujourd’hui, ce réseau associatif de 30 OLL publie chaque année des informations précises sur les loyers pratiqués dans 51 des principales agglomérations françaises.### Présentation du jeu de donnéesLes données diffusées sont des indicateurs de loyers d’annonces, à l’échelle de la commune. Le champ couvert est la France entière, hors Mayotte. La géographie des communes est celle en vigueur au 1er janvier 2017.Les indicateurs de loyers sont calculés grâce à l’utilisation des données d’annonces parues sur leboncoin, SeLoger et PAP sur la période 2015-2019.Les indicateurs de loyers sont fournis charges comprises pour des biens types mis en location au 3ème trimestre 2018 avec les caractéristiques de référence suivantes :- Pour un appartement : surface de 49 m² et surface moyenne par pièce de 22,1 m²- Pour une maison : surface de 92 m² et surface moyenne par pièce de 22,5 m²### Conditions d’utilisation des donnéesCes indicateurs sont utilisables librement, sous réserve de mentionner la source sous la forme suivante : _« Estimations UMR 1041 CESAER (AgroSup Dijon-INRAE) à partir des données SeLoger, leboncoin, PAP »_.### Précautions d’emploiLes indicateurs de loyers sont calculés charges comprises, sur des données d’annonces, donc mesurent des loyers de flux uniquement. Les données ont été dédoublonnées mais sans pouvoir s’appuyer sur des photos et des caractéristiques très discriminantes. Pour les communes n’ayant aucun logement mis en location via une annonce sur au moins un des 3 sites sur la période considérée, l’indicateur de loyer est celui estimé pour une maille plus grande comprenant des communes voisines présentant des caractéristiques similaires.Par ailleurs, les données ne permettant pas de distinguer avec certitude les locations meublées et touristiques, des biais dans les indicateurs de loyers peuvent être observés localement.**Les utilisateurs sont invités à considérer avec prudence les indicateurs de loyer dans les communes où le coefficient de détermination (R2) est inférieur à 0,5, le nombre d’observations dans la commune est inférieur à 30 ou l’intervalle de prédiction est très large.**

  • Les schémas de cohérence territoriale (SCOT) succèdent aux schémas directeurs (SD).Les élus définissent ensemble l'évolution de l'agglomération et les priorités en matière d'habitat, de commerce, de zones d'activité, de transports alors que les SD portaient essentiellement sur la destination des sols sans prendre en compte les autres politiques au niveau de l'agglomération (urbanisme, logement, déplacement).Ils seront, par ailleurs, soumis à enquête publique avant approbation et feront l'objet d'un examen périodique. Leur élaboration et révision seront simplifiées.

  • Ce jeu de données définit les routes européennes.Chaque section de route est identifiées par - l'identifiant de l'itinéraire européen auquel elle se rattache (ItEuropéen)- le nom de route française (route) qui la constitue- sa longueur- la localisation de son point de début (D) et de fin (Fà exprimée en coordonnées (X,Y,Z) ou selon un système de repérage routier qui comporte 4 attributs : - pr = point de repère routier - depPr = département où se situe le PR - concessionPr = indique si le PR se trouve sur une section concédée (C) ou non (N) - abs = abscisse ou distance (en mètres) entre le point et le PR auquel il se rattache

  • L'ISSCAAP (International standard statistical classification of aquatic animals and plants), ou CSITAPA en français (Classification statistique internationaletype des animaux et des plantes aquatiques) de la FAO est une classification des espèces qui répartit les espèces commerciales en 50 groupes sur la base de leurs caractéristiques taxonomiques, écologiques et économiques.Le tableau en version pdf est disponible ici : http://www.fao.org/fishery/static/ASFIS/ISSCAAP.pdfCe jeu de données est une version CSV de ce tableau.

  • Ce jeu de données précise le nom du gestionnaire de chaque section du réseau routier national. Il répond aux recommandations de la directive INSPIRE et peut s'inscrire dans la rubrique "Réseau de transport routier - Autorités en charge de la maintenance". Chaque section de route est définie par: - son nom (route)- sa longueur- ses coordonnées de début (D) et de fin (F) exprimées en coordonnées (X, Y, Z) ou par un système de repérage routier composé de 4 attributs : - pr = Point de repère routier - depPr = département où se situe le PR - concessionPr = indique si le PR se trouve sur une section concédée (C) ou non (N) - abs = abscisse ou distance (en mètres) séparant le point du PR auquel il se rattache- cote = précise si le PR se trouve sur une chaussée séparée droite (D) ou gauche (G) ou sur une route à chaussée unique (I)- concession = indique si la section est concédée (C) ou non (N)- le nom du gestionnaire

  • base de données de produits biocides déclarés

  • Ce jeu de données décrit les classes fonctionnelles des sections du réseau routier national.Pour les autoroutes il distingue : - les autoroutes concédées- les Voies Rapides Urbaines de type 50 (VRU50)- les Voies à Caractère Autoroutier (VCA)Pour les routes nationales il distingue :- les Grandes Liaisons d’Aménagement du Territoire (GLAT)- les Routes Nationales de Liaison (RNL)- les Routes Nationales Ordinaires (RNO)Il est conforme aux recommandations de la directive INSPIRE et s'inscrit dans la rubrique "Réseaux de transports routier - Classes fonctionnelles de routes"/ Chaque section de route est définie par : - son nom (route)- sa longueur- ses coordonnées de début (D) et de fin (F) exprimées en coordonnées (X, Y, Z) ou par un système de repérage routier composé de 4 attributs : - pr = Point de repère routier - depPr = département où se situe le PR - concessionPr = indique si le PR se trouve sur une section concédée (C) ou non (N) - abs = abscisse ou distance (en mètres) séparant le point du PR auquel il se rattache- son classement fonctionnel défini par un code (clfoncentr) et sa description (clfoncentr_lib)

  • Transport aérien- serie longue de données de trafic- dans l'Europe des 27.