From 1 - 10 / 115
  • Depuis 1995, TIMSS mesure les performances des élèves en mathématiques et en sciences par niveau scolaire et s'appuie, pour les évaluer, sur les programmes d'enseignement communs aux pays participants. Ce jeu de données présente les scores moyens obtenus par pays ou groupe de pays, discipline et domaine.[suivre le lien](http://www.education.gouv.fr/cid110041/mathematiques-et-sciences-resultats-de-l-etude-timss-2015.html)

  • Programmes d'enseignement de seconde générale et technologique en vigueur dès la rentrée scolaire 2019Liste et volumes horaires des enseignements (arrêté du 16-7-2018 - J.O. du 17-7-2018 - NOR : MENE1815610A) : Enseignements communsFrançais4 hHistoire-géographie3 hLVA et LVB (enveloppe globalisée) (a) (b)5 h 30Sciences économiques et sociales1 h 30Mathématiques4 hPhysique-chimie3 hSciences de la vie et de la Terre1 h 30Éducation physique et sportive2 hEnseignement moral et civique18 h annuellesSciences numériques et technologie1 h 30Accompagnement personnalisé (c)Accompagnement au choix de l’orientation (d)Heures de vie de classeEnseignements optionnels1 enseignement général au choix parmiLangues et cultures de l’Antiquité : latin (e)3 hLangues et cultures de l’Antiquité : grec (e)3 hLangue vivante C (a) (b)3 hArts : au choix parmi arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou musique ou théâtre3 hÉducation physique et sportive3 hArts du cirque6 hÉcologie-agronomie-territoires-développement durable (f)3 hCulture et pratique de la danse, de la musique ou du théâtre 6h1 enseignement technologique au choix parmi1 h 30Management et gestion1 h 30Santé et social1 h 30Biotechnologies1 h 30Sciences et laboratoire1 h 30Sciences de l’ingénieur1 h 30Création et innovation technologiques6 hCréation et culture design3 hHippologie et équitation ou autres pratiques sportives (f)3 hPratiques sociales et culturelles (f)3 hPratiques professionnelles (f)72 h annuellesAtelier artistique(a) La langue vivante B ou C peut être étrangère ou régionale.(b) Enseignement auquel peut s’ajouter une heure avec un assistant de langue.(c) Volume horaire déterminé selon les besoins des élèves.(d) 54 h, à titre indicatif, selon les besoins des élèves et les modalités de l’accompagnement à l’orientation mises en place dans l’établissement.(e) Les enseignements optionnels de LCA latin et grec peuvent être choisis en plus des enseignements optionnels suivis par ailleurs.(f) Enseignements assurés uniquement dans les lycées d’enseignement général et technologique agricole.

  • Ce jeu de données regroupe les procès-verbaux des séances du Conseil supérieur de l'éducation. Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) est une instance consultative placée sous la présidence du ministre chargé de l’éducation nationale. Il comprend 97 membres représentant les personnels, les usagers et les partenaires de l'État dans l'action éducative. Le Conseil supérieur de l’éducation a été créé en application de la loi n° 89-486 du 10 juillet 1989 d’orientation sur l’éducation. Présidé par le ministre chargé de l’éducation nationale ou son représentant, désigné par arrêté, le Conseil supérieur de l’éducation constitue une instance consultative appelée à émettre des avis sur: * les objectifs et le fonctionnement du service public de l’éducation * les règlements relatifs aux programmes, aux examens, à la délivrance des diplômes et à la scolarité * les questions intéressant les établissements d’enseignement privés et les personnels de ces établissements placés sous contrat * toutes les questions d’intérêt national concernant l’enseignement ou l’éducation, quel que soit le département ministériel concerné

  • données statistiques : les indicateurs de valeur ajoutée des lycées permettent d'évaluer l'action propre de chaque lycée. Ils sont établis à partir des résultats des élèves au baccalauréat et de leur parcours scolaire dans l'établissement. Les lycées d'enseignement général et technologique, publics et privés sous contrat, sont concernés (France métropolitaine et DOM). Il ne s'agit aucunement d'un classement mais d'un regard croisé sur les trois indicateurs et les « valeurs ajoutées » correspondantes.

  • Créé en 1985, Il existe à l'heure actuelle plus de 100 spécialités de baccalauréat professionnel. Les titulaires de ce diplôme sont aptes à exercer une activité professionnelle hautement qualifiée ; ils peuvent également poursuivre des études, notamment en section de technicien supérieur (STS). Le parcours du bac professionnel en 3 ans se compose :- d'une 2de professionnelle qui permet d'aborder une famille de métiers ou une spécialité et commence à préparer l'élève à un bac professionnel précis- d'une 1re professionnelle- d'une terminale professionnelle

  • Sélection « Littérature pour les collégiens » En lien avec la campagne "Ensemble pour un pays de lecteurs", lancée par le ministre de l'éducation nationale, une sélection de "Nouveautés" vient compléter la liste de "Lectures pour les collégiens" afin d'inciter les collégiens à vivre au "pays des lecteurs".Plus de détails sur [eduscol.education.fr](http://eduscol.education.fr/cid105688/selection-2016-litterature-pour-les-collegiens.html)

  • Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports communique chaque vendredi (hors période de vacances scolaires des trois zones A, B, C simultanément, **incluant la semaine suivant la reprise des cours** ) sur le nombre de structures scolaires (écoles, établissements) et de classes fermées ainsi que le nombre de cas de Covid19 confirmés pour les élèves et les personnels. **Sauf situation exceptionnelle, la période de collecte des données s’étale sur 7 jours, du jeudi à 13h au jeudi suivant à 13h.**L'ensemble des points de situation hebdomadaires est consultable sur [https://www.education.gouv.fr/covid19-points-de-situation-306444.](https://www.education.gouv.fr/covid19-points-de-situation-306444)[](https://www.education.gouv.fr/covid19-points-de-situation-306444) **« A partir du 22/10/2021, les données de l’offre vaccinale en EPLE ne sont plus collectées, la campagne nationale de vaccination en établissement scolaire étant terminée [pour la 1 ère dose]. »**Les données utilisent un code pour identifier le protocole sanitaire en vigueur à la date de communication du point de situation. Le protocole en vigueur est identifié par le code « protocole_20220314 » et prévoit les mesures suivantes : _A compter du 14 mars 2022, le protocole de niveau 1 s'applique dans les écoles du primaire ainsi que les collèges et lycées. Compte tenu de l'évolution favorable de la situation sanitaire, l'obligation du port du masque en intérieur est également levée pour l'ensemble des personnels ainsi que pour les collégiens et lycéens._

  • Tableaux statistiques : crédits des missions interministérielles "enseignement scolaire" et "recherche et enseignement supérieur"Source : RERS - Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche

  • Programmes d'enseignement du second degré _« Les programmes définissent, pour chaque cycle, les connaissances essentielles qui doivent être acquises au cours du cycle ainsi que les méthodes qui doivent être assimilées. Ils constituent le cadre national au sein duquel les enseignants organisent leurs enseignements en prenant en compte les rythmes d'apprentissage de chaque élève. »_ Extrait du [Code de l'éducation, article L311-3 ](http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006524740&cidTexte=LEGITEXT000006071191)Le cycle 3 correspond aux classes de CM1, CM2 et 6ème. Le cycle 4 correspond aux classes de 5ème, 4ème et 3ème. Le cycle terminal correspond aux classes de première et de terminale. [](http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006524740&cidTexte=LEGITEXT000006071191)

  • L’enquête Insertion dans la vie active (IVA) de la DEPP existe depuis le début des années 1990. Elle rend compte de l'insertion des sortants des formations professionnelles de lycée, sept mois après la fin de leur formation initiale. Cette enquête est réalisée par les académies et les lycées publics et privés sous tutelle du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, quelquefois en partenariat avec les instances régionales. La collecte des informations se fait par voie postale, par téléphone ou par Internet.